Le sacre du printemps
( Tout ce que je contiens)

Le sacre du printemps (tout ce que je contiens) est une exploration festive du passage à l’âge adulte, dans une relecture très libre de l’oeuvre centenaire de Stravinsky. Intéressé par les enjeux de l’intimité mais aussi par la quête d’appartenance à une collectivité, il a trouvé le territoire le plus fertile pour explorer les tensions entre ces deux pôles de l’expérience humaine: le rite de passage. Appuyé sur une expérience initiatique et sur une transformation profonde de soi, le rite se vit en présence du groupe et sous l’influence d’une forte pression sociale. 

Une exploration de la notion de sacrifice à travers les expériences d’une série de personnages qui abandonnent une partie d’eux mêmes en quittant l’enfance pour se conformer aux convenances du monde social. Exit le sacrifice de la jeune danseuse imaginée par Stravinsky. Le voici plutôt démultiplié dans les corps d’une vingtaine de comédiens.

1094755_10152100398918835_1113437526_o
1085153_10152100395753835_1736369810_o
20130824-141
1052315_10152100395848835_145676974_o
20130824-79
20130824-132
1091066_10152100394943835_1746494713_o
20130824-151

Mise en scène : Félix-Antoine Boutin 


Scénographie : Philemon Gravel

Costume : Odile Gamache


Direction technique  et lumière : Julie Basse

Performance : Antonio Bavaro, Marie-Line Archambault, Florence Blain Mbaye, Emmanuelle Boileau, Frederic Lemay, François-Edouard Bernier, Julianne Desrosiers-Lavoie, Maxime Mailloux, Patricia Larivière, Laurence Régnier, Marianne Dansereau, Alex Trahan, Patrick R. Lacharité, Catherine-Audrey Lachapelle, Jérémie Desbiens et Aurélie Brochu Deschênes.

Ce spectacle a été créé et diffusé en coproduction avec le partenariat Quartier des Spectacles, le Festival de Théâtre de Rue de Lachine et Zone Homa

Crédit Photo: Philémon Gravel et Guillaume Briand