Histoire populaire et sensationnelle.JPG
HISTOIRE POPULAIRE ET SENSATIONNELLE

Et si la crise d’octobre n’avait pas connu la même issue? À travers une farce métaphorique délirante, l’équipe de Création Dans la Chambre questionne l’identité québécoise, sa transmission difficile et ses contours mouvants.

Gagnant du prix Gratien-Gélinas en 2016, Histoire populaire et sensationnelle met en scène Zandré à son entrée dans l’âge adulte. Ses parents, des baby-boomers felquistes, qui ont troqué la vie du ministre Pierre Laporte contre de prodigieuses allocations familiales, n’ont pas besoin de travailler. Or Zandré, le jour de son anniversaire, décide de quitter la maison familiale. Confronté au monde extérieur, il réalise néanmoins qu’on ne lui a rien appris, même pas son nom, même pas à lire, à écrire, à aimer.

L’équipe de Création Dans la Chambre, menée par Félix-Antoine Boutin, Odile Gamache et Gabriel Plante, nous plonge dans un univers hermétique où la médiocrité se transmet de génération en génération. Pour représenter cet entre-soi vicié et étouffant, ils ont choisi une distribution uniquement masculine et blanche, reflet des figures essentiellement représentées dans notre société et dans les objets culturels qui la reflètent. Les parents (Christian Bégin et Jacques L’Heureux) font face à la jeune génération (Philippe Boutin, Sébastien David et Gabriel Plante) et incarnent ce microcosme aussi grotesque que tragique.  

Histoire populaire et sensationnelle parle d’héritage et de transmission, de la difficulté d'assumer les structures sociales laissées par nos prédécesseurs malgré toute leur bonne volonté. Toutes les générations souhaitent à celles qui suivront une vie meilleure, mais ce legs ne correspond souvent pas aux valeurs et idéaux de celles et ceux qui le reçoivent. Une fable violente et pleine d’humour, qui se joue de nos espaces les plus sombres, sans compromis.

«À partir des pratiques intimes d’une famille, une dramaturgie s’installe et, de la quotidienneté, naît un raisonnement créatif. Cette pièce nous confronte à l’ambivalence que le phénomène de la transmission culturelle et familiale suppose. Comment assumer l’archivage de l’histoire québécoise portée par les prédécesseurs tout en se créant de nouvelles valeurs propres ?

Histoire populaire et sensationnelle est la preuve que les sujets les plus sensibles peuvent être violentés et appropriés par l’art vivant. Une farce brillamment menée qui n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat !»

Mazrou trendsetter - Mario Bacci

Images : Robin Pineda Gould

Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle
Histoire populaire et sensationnelle

Texte : Gabriel Plante

Mise en scène : Félix-Antoine Boutin

Interprétation : Christian Bégin, Philippe Boutin, Sébastien David, Jacques L’Heureux, Gabriel Plante

Conception lumière : Julie Basse

 

Scénographie et co-conception costumes : Odile Gamache

 

Co-conception costumes : Léonie Blanchet

 

Direction de production : Émilie Martel

 

Direction technique : Mickaël Tétrault-Ménard

 

Composition : Christophe Lamarche-Ledoux

 

Assistance à la mise en scène et régie : Emily Vallée-Knight

Crédit photo : Maxim Paré-Fortin