Les larmes amères de Petra Von Kant
Maxime_Paré-Fortin7.JPG

«La pièce porte vraiment sur les ravages du désir. Sur cette pulsion sexuelle qui n’est pas rationnelle, qui s’empare de toi et te domine. C’est une matière passionnante à travailler. Difficile aussi parce que sans morale.» - Anne-Marie Cadieux (Petra Von Kant)

«Boutin et ses collaborateurs ont imaginé un superbe écrin, un appartement carmin qui n’est autre qu’une scène sur laquelle Anne-Marie Cadieux, née pour jouer ce rôle mythique, règne comme une reine. »

Le Devoir - Christian St-Pierre

«Ce n’est pas exactement à une mise en scène que se livre Félix-Antoine Boutin. Plutôt à une possession obsédante des personnages en question, comme s’il les incarnait tous (toutes). Une sorte de mise en abyme foudroyante qui opère magnifiquement bien sur la scène du Prospero.»

Revue Séquence - Élie Castiel

« Félix-Antoine Boutin parvient à créer une atmosphère de drame intense, éclatant et kitsch qui ne cède jamais au pathos. Amères sont les larmes, comme le portait qu’il nous dresse de l’âme humaine où les désirs et les pulsions s’entrechoquent sans cesse avec la raison.»

Revue Jeu - Mathilde Perahia

«Le plaisir d’abandon que partagent les six interprètes occasionne de merveilleux moments de complicité. [...]Rassemblant une équipe de concepteurs chevronnés et une distribution capable d’offrir un jeu aussi vrai qu’exagéré, Les larmes amères de Petra Von Kant s’inscrit comme un spectacle à s’offrir autant pour se divertir que pour réfléchir.»

Monthéâtre.qc.ca - Alexane Roy

«Wow! Anne-Marie blazes her way through Rainer Werner Fassbinder's Les Larmes Amères de Petra von Kant as if it were written for her. She's surrounded by a dynamite #womanpower cast. Don't miss it. »

Twiter de Pat Donnelly (anciennement à la Gazette)

«Si vous souhaitez passer un moment de théâtre exquis, dépêchez-vous de vous procurer des billets avant que ce ne soit complet!»

ATUVU - Clara Bich

«Anne-Marie Cadieux est extraordinaire dans ce rôle très exigeant physiquement et émotionnellement. Elle nous capture, nous envoûte et elle est follement, terriblement et profondément bonne dans ce rôle qu'on pourrait croire taillé sur mesure pour elle.»

Huffpost - Marie-Claire Girard

Images, réalisation et montage : Guillaume Langlois

petra5
petra4
petra3
petra2
petra1
Maxime_Paré-Fortin9
Maxime_Paré-Fortin7
Maxime_Paré-Fortin1
Guillaume Langlois3
Guillaume Langlois 1
Maxime_Paré-Fortin5

Texte : Rainer Werner Fassbinder

 

Traduction : Frank Weigand

 

Adaptation : Gabriel Plante

 

Mise en scène : Félix-Antoine Boutin 

 

Interprétation : Anne-Marie Cadieux, Sophie Cadieux, Lise Castonguay, Florence Blain Mbaye, Marianne Dansereau, Patricia Nolin

 

Scénographie : Odile Gamache 

Costumes : Elen Ewing

 

Éclairages : Julie Basse 

 

Musique originale : Christophe Lamarche 

 

Direction de production : Émilie Martel 

 

Direction technique : Mickaël Ménard

Présenté au Prospéro en mars 2019

Ce projet est rendu possible grâce au soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec

Crédit Photo: Maxim Paré Fortin et Guillaume Langlois